1 565

Dindon : savoir quand renoncer
Par André Veilleux

 

La persévérance à la chasse au dindon sauvage est maintes fois payante, mais il existe de ces situations où il devient inutile d’insister. En voici des exemples pour mieux apprendre à les identifier afin d’adopter, sans perte de temps, d’autres tactiques susceptibles de vous ramener sur la voie du succès. L’ennemi principal du chasseur de dindon sauvage, c’est le temps. Très souvent, dès 3 h, il faut faire vite et se lever du lit pour être installé avant la clarté du jour qui nous rendrait détectables aux yeux des dindons encore perchés.

 

Vous aimeriez en apprendre plus sur les situations à renoncer au dindon? Procurez-vous l’édition Été du magazine Aventure Chasse Pêche présentement en kiosque ou encore. Abonnez-vous, pour économiser près de 50 % du prix en kiosque.

Abonnement au magazine papier
Abonnement au magazine numérique (accès immédiat)

Publications similaires