1 520


À la chasse, on doit adopter un code d’éthique. Lorsqu’on a le moindre doute qu’on a blessé un gibier et qu’on pourrait ne pas être en mesure de le retrouver nous-mêmes, il est impératif de contacter un conducteur de chien de sang. Michel Therrien nous partage son expérience en tant que guide de chasse chevronné.

Visitez le site web de l’ Association des Conducteurs de Chiens de Sang du Québec.

Publications similaires