3 551


Le rédacteur en chef du magazine Le Coureur des bois, Serge Larivière, nous parle de l’évolution des pièges à rétention. Ces pièges sont maintenant beaucoup plus humanitaires grâce à des mâchoires de caoutchouc qui permettent de libérer l’animal si nécessaire ou de réduire ses chances de se blesser. Évidemment ces pièges dits comme étant humanitaires le sont tant que le trappeur se fait un devoir de visiter le plus souvent possible les pièges qu’il a mis en place.

Publications similaires