4 951


Cette chasse au Vermont se déroulait lors de journées chaudes, diminuant les déplacements des orignaux. Ces chasseurs ont tout de même été en mesure de faire approcher un mâle et de l’abattre à l’arbalète. On assiste à la sortie de l’orignal avec un cheval, ce qu’on n’a moins l’habitude de voir, mais qui semble tout de même très bien faire le travail.

Publications similaires