497

En collaboration avec le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

 

L’utilisation de poissons-appâts, vivants ou morts, et leur exploitation commerciale ne sont pas sans risques pour les milieux aquatiques. C’est pour réduire ces risques que, depuis le 1er avril 2017, la possession et l’utilisation de poissons-appâts vivants à la pêche sportive sont complètement interdites au Québec, de même que celles des poissons-appâts morts en saison estivale. Seules la possession et l’utilisation de poissons-appâts morts en hiver demeurent permises dans les zones de pêche où cette pratique était déjà autorisée. Bien que cette nouvelle réglementation soit saluée par la communauté scientifique, elle soulève des questions de la part des pêcheurs, notamment sur les motifs qui justifient cette décision. Pourquoi une telle restriction? Pour le savoir, le magazine Aventure Chasse & Pêche a publié un article très intéressant dans son édition Printemps 2018 présentement en kiosque. Vous verrez que cette réglementation est pleine de sens pour notre patrimoine faunique.  

Abonnement au magazine papier
Abonnement au magazine numérique (accès immédiat à l’article)

Publications similaires