1 166

Le 27 septembre dernier, trois cyclistes originaires de la région de Vancouver dévalaient les pentes du mont Seymour au guidon de leur vélo de montagne. Leur descente a pris une toute autre tournure lorsqu’ils ont fait une rencontre terrifiante : un ours brun !

Le premier réflexe du trio a été de s’éloigner le plus vite possible de l’animal dans le but de créer une distance raisonnable avec celui-ci. C’est une course déjà perdue d’avance considérant que lors d’une descente en VTT, la vitesse moyenne d’un cycliste se situe entre 15 km/h et 20 km/h alors qu’un ours noir, quant à lui, peut courir jusqu’à 50 km/h.

Ce qui devait arriver arriva : un kilomètre plus loin, les cyclistes se sont retournés et ont constaté que l’animal était toujours derrière eux. Ils ont décidé de changer de méthode en soulevant leur vélo pour paraître plus imposants : une technique qu’il aurait fallu adapter dès le départ !

Comment agir face à un ours ?

Pendant une randonnée pédestre dans les forêts du Québec, vous pourriez tomber face-à-face, vous aussi, avec un ours. L’histoire qu’a vécu ces cyclistes nous permet de s’interroger sur le comportement à adopter pour rester en sécurité. Afin d’éviter une rencontre, gardez l’oeil ouvert pour repérer des indices qu’un ours est dans les parages : traces de pas sur le sol ou de griffes sur les troncs d’arbres, présence d’excréments… Si votre observation s’avère positive, la chose à faire est du bruit : parlez fort, tappez des mains, etc.

Il est difficile de prévoir le comportement d’un animal comme celui-ci. Si vous tombez face-à-face, vous devez rester calme et éviter tout contact visuel. Il est très important de ne pas courir. Éloignez-vous plutôt tranquillement en lui faisant toujours face. De plus, plus vous vous montrez imposant, plus vous avez de chances de vous en sortir indemne. Si jamais une attaque ne survient, défendez-vous avec ce que vous avez sous la main (branche, roche, etc.) et visez le nez de l’animal.

Source : https://www.meteomedia.com/ca/nouvelles/article/voyez-ce-quil-ne-faut-surtout-pas-faire-face-a-un-ours

Publications similaires