18 874

Nous recevons beaucoup de questions sur l’état des choses concernant le registre québécois des armes à feu et donc sur l’obligation par la loi d’immatriculer nos armes de chasse d’ici le 29 janvier 2019. Certaines rumeurs courent à l’effet que la date limite pourrait être repoussée en 2020, mais il ne s’agit que de rumeurs pour l’instant. Plusieurs regroupements continuent de travailler pour faire modifier la réglementation alors que d’autres veulent démontrer l’inutilité d’un tel registre et le refus d’une grande partie de la population de s’y conformer.

Vous êtes propriétaires d’armes à feu (achetées avant le 29 janvier 2018), que devez-vous faire? La réponse est très personnelle pour chacun de nous. Certes, en tant que média et joueur de l’industrie, Aventure Chasse Pêche ne peut vous inciter à la désobéissance civile, mais nous encourageons vivement les propriétaires d’arme à feu à faire valoir leur opinion auprès du député de leur circonscription et au premier ministre du Québec. Dans cette vidéo, Martin Bourget, président d’Aventure Chasse Pêche, nous fait un petit récapitulatif sur la situation actuelle. Il aborde plusieurs points au sujet de cette loi entourant l’immatriculation des armes à feu au Québec. Il nous parle aussi des associations qui luttent contre ce registre.

Liens utiles :
Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP)
SIAF : Service d’immatriculation des armes à feu du Québec
National Firearms Association
Tous contre un registre québécois des armes à feu

Publications similaires