566





Alors que la saison de la chasse à l’ours bat son plein, plusieurs centre de dépeçage refusent d’en faire le débitage. Il y a cependant une explication logique à tout cela. Martin nous explique les raisons qui ont poussé la prise de cette décision dite éco-responsable qui cause toutefois bien des désagréments aux chasseurs de ce grand gibier.

Publications similaires