Préparation des salines pour le printemps

Préparation des salines pour le printemps

Éteindre la lumière
Plus de

Critiques

86 %

Score de l'utilisateur

98 notations
Évaluez ce document

Descriptions :

Préparation des salines pour le printemps

Préparation des salines pour le printemps | Aventure Chasse Peche Orignal Chevreuil Pourvoirie et le plein air

Préparation des salines pour le printemps

On rencontre Phil Paradis de la boutique Écotone pour parler de salines. Le printemps s’envient, c’est le temps de se préparer avant la grande saison. Utilisez la neige pour transporter et prospecter vos territoires ! VISITEZ: https://www.aventure-chasse-peche.com/categorie/saline-orignal-chevreuil/

16 septembre 2020

Les 5 points importants pour bien réussir votre chasse

Expert-conseil chez Zone Chasse et Pêche, marchand Écotone de Val-d’Or.

Voici le point qui selon moi est le plus important de tous et qui est aussi le plus négligé par beaucoup de chasseurs, la pratique du tir.

Préparation

Une chasse se planifie sur une longue période, débutant tôt au printemps. Contrairement à l’être humain, le gibier est capable de ressentir le manque ou les carences de minéraux. Je vous conseille la préparation des salines. Une saline bien entretenue contribuera à une croissance favorable et favorisera l’adoption de votre territoire à l’animal chassé. C’est pourquoi il est important d’utiliser divers produits attractifs tels que des minéraux, du soufre, du coulis, etc, qui créera un type de dépendance chez votre gibier. Un point important à ne pas sous-estimer, vos odeurs humaines … Il est primordial de camoufler le plus possible vos odeurs à la saline. Il existe différents types de neutralisateur très efficaces et faciles à d’utilisation sur le marché. Pour terminer, prenez le temps d’appliquer un peu d’urine d’orignal autour de votre saline avant de partir, le gibier entrera donc en confiance sur votre site. Ajoutez à cela l’utilisation de caméra de chasse qui vous rendra fébrile à l’approche de la chasse en plus de vous permettre de connaitre le potentiel de votre secteur.

Habillement

Ce n’est pas un secret, les températures auxquelles nous sommes soumis sont imprévisibles. Il est très important de bien s’habiller pour ne pas avoir froid ou être détrempés. De nos jours plusieurs technologies de textiles existent évitant ainsi de passer un mauvais moment en forêt. Il est tout aussi important de choisir un vêtement qui ne fera aucun bruit lors d’un frottement ce qui pourrait effrayer le gibier. Un vêtement trop chaud vous fera transpirer, amplifiant vos odeurs corporelles, mais un vêtement trop froid vous rendra inconfortable. Il existe de nombreux ensembles de qualité qui offrent confort et protection aux chasseurs. Confectionné avec des textiles par exemple d’une membrane aquatex, de tissu polaire, de tricot brossé et bien d’autres.

Samuel Lamarche-Hêtu, expert-conseil chez Zone Chasse et Pêche, marchand Écotone de Val-d’Or.

Arme ou engin de chasse

Voici le point qui selon moi est le plus important de tous et qui est aussi le plus négligé par beaucoup de chasseurs, LA PRATIQUE DU TIR… Même si vous avez le meilleur secteur, les meilleures conditions, les meilleurs partenaires de chasse, les plus beaux et plus gros orignaux, mais que vous ne connaissez pas bien les performances de votre arme et vos limites avec celle-ci. Votre rêve de chasse que vous entretenez toute l’année durant pourrait basculer et se transformer en cauchemar au moment du tir. Aucun chasseur n’entretient la fierté d’avoir blessé un gibier… Voici quelques petits conseils pour éviter cela :

  • Assurez-vous que votre carabine, arc ou arbalète de chasse soit assez puissant pour bien récolter de manière propre votre gibier.
  • Assurez-vous de connaitre un minimum la balistique du projectile ou de la flèche que vous tirez et bien sûr pratiquez-vous.

 Ainsi, vous serez en toute confiance et en contrôle lorsque le roi de nos forêts se trouvera dans votre mire.

Pendant

La première chose à savoir pendant notre partie de chasse, le gibier n’est pas pressé… Contrairement à nous, l’orignal n’est pas attendu par personne, il n’a aucun rendez-vous. Voyez-vous où je veux en venir? Si oui, vous maitrisez déjà un élément important, la patience. Avancez tranquillement, prenez le temps d’écouter, adoptez le comportement d’un orignal, bref devenez un orignal.

Un autre élément important, le vent. Assurez d’avoir le plus possible un vent de face, si le vent souffle dans votre dos, il poussera votre odeur vers le gibier. C’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire… Je vous conseille donc de travailler encore une fois avec du neutralisateur d’odeur et de l’urine. Ainsi, même si le vent et la température vous jouent des tours, votre gibier sera plus en confiance pendant que vous avancerez vers lui.

Après Chasse

Et voilà, vous avez réussi à déjouer votre gibier et vous l’avez récolté, félicitations! Mais que faire maintenant. Avez-vous vu au travers de votre tir? Êtes-vous certain d’être capable d’aller chercher votre gibier où il est tombé? Avez-vous l’équipement nécessaire?

Il est primordial d’avoir les bons équipements pour pouvoir transporter la venaison. Attention, avec la température imprévisible, il ne faut surtout pas que la viande soit exposée à une trop grande température, vous pourriez la perdre. De plus, il est préférable d’avoir quelqu’un d’expérience qui pourra vous aider à dépecer votre gibier, en attendant d’aller rentre visite à votre boucher. 

N’hésitez pas à venir me rencontrer et me demander conseil. C’est avec plaisir et passion que je vous accompagnerais dans la préparation de cette grande aventure qu’est la chasse.            

Samuel Lamarche-Hêtu

1 Item

Crews

Equipe Aventure Chasse Pêche

Equipe Aventure Chasse Pêche