Ashuapmushuan, l’ours noir
Éteindre la lumière
Plus de

Critiques

100 %

Score de l'utilisateur

1 évaluation
Évaluez ce document

Descriptions :

 Ashuapmushuan, l’ours noir. L’ours noir est une espèce qui gagne en popularité auprès des chasseurs québécois. Pour cause, sa viande, de longtemps prisée par les gastronomes européens et boudée par ceux du Québec, est un véritable délice. De plus, sa chasse permet d’être immerger dans une nature en plein éveil, florissante et grouillante de vie. Un plaisir inégalé pour les sens après la saison morte. C’est la fête nationale du Québec, et qui dit Saint-Jean-Baptiste dit aussi période de reproduction chez l’ours noir! Michel Therrien s’amène dans la réserve faunique Ashuapmushuan dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour une fin de semaine de chasse particulière. Il est en compagnie de Stéphanie Vadnais, pour qui ce sera une première expérience de chasse à l’ours noir, et de Pierre-Luc Fontaine qui tentera de récolter un premier gibier à l’arc grâce à une technique particulière, celle de l’appel de l’ours. Un épisode plein de rebondissements où les ours se sont montrés très coopératifs. La viande savoureuse des ours récoltés dans cet épisode a été préparée en saucisse, en rôti, en steak et en viande hachée, des denrées prisées lors des barbecues de l’été. 

Ours noir

L’ours noir est l’ours le plus familier et le plus commun en Amérique du Nord. Il vit généralement dans les forêts et est un excellent grimpeur d’arbres, mais on le trouve aussi dans les montagnes et les marais. Malgré son nom, l’ours noir peut être bleu-gris ou bleu-noir, brun, cannelle ou même (très rarement) blanc.

Régime alimentaire Ours noir

Les ours noirs sont des mangeurs très opportunistes. La majeure partie de leur alimentation est constituée d’herbes, de racines, de baies et d’insectes. Ils mangent également des poissons et des mammifères – y compris des charognes – et développent facilement un goût pour les aliments et les déchets d’origine humaine. Les ours qui s’habituent à la nourriture humaine dans les campings, les cabanes ou les maisons rurales peuvent devenir dangereux et sont souvent tués, d’où le rappel fréquent : Ne donnez pas à manger aux ours !

Comportement Ours noir

Animal solitaire, l’ours noir parcourt de vastes territoires, qu’il ne protège toutefois pas des autres ours. Les mâles peuvent parcourir un domaine vital de 15 à 80 miles carrés.Lorsque l’hiver arrive, les ours noirs passent la saison à dormir dans leur tanière, se nourrissant de la graisse corporelle qu’ils ont accumulée en mangeant avec avidité tout l’été et l’automne. Ils font leur tanière dans des grottes, des terriers, des tas de broussailles ou d’autres endroits abrités, parfois même dans des trous d’arbres situés en hauteur. La durée de la tanière de l’ours noir varie en fonction des différents climats dans lesquels il vit, du Canada au nord du Mexique.La femelle donne naissance à deux ou trois oursons aveugles et sans défense au milieu de l’hiver et les nourrit dans la tanière jusqu’au printemps, lorsque tous sortent à la recherche de nourriture. Les oursons resteront avec leur mère très protectrice pendant environ deux ans.Les pluies diluviennes sur l’île de Vancouver ont fait monter le niveau des rivières, ce qui signifie que de plus en plus de saumons viennent y pondre leurs œufs. Plus de saumons, c’est aussi plus de prédateurs naturels pour les manger.Source: National Geographic 

L’ours noir Ursus americanus

L’ours noir Ursus americanus est l’un des animaux sauvages les plus familiers en Amérique du Nord aujourd’hui. L’ours noir est membre de la famille des Ursidae, qui est représentée dans la majeure partie de l’hémisphère nord et dans certaines régions du nord de l’Amérique du Sud. Les autres membres de cette famille présents en Amérique du Nord sont le grizzli et l’ours polaire. Ces deux espèces sont considérablement plus grandes que l’ours noir.L’ours noir est un mammifère volumineux et épais. D’une longueur d’environ 150 cm et d’une hauteur à l’épaule qui varie de 100 à 120 cm, l’ours noir adulte a une tête de taille moyenne avec un profil facial plutôt droit et un nez effilé avec de longues narines. Les oreilles sont arrondies et les yeux sont petits. La queue est très courte et discrète.L’ours noir a des pieds bien poilus sur lesquels il peut marcher, comme un être humain, toute la partie inférieure du pied touchant le sol. Chaque pied est muni de cinq griffes recourbées, que l’ours ne peut pas rengainer ou cacher. Ces griffes sont très fortes et servent à creuser et à arracher les racines, les souches et les vieux troncs d’arbres lorsqu’il cherche de la nourriture.Comme les ours sont compacts, ils semblent souvent beaucoup plus lourds qu’ils ne le sont en réalité. Les mâles adultes pèsent environ 135 kg, bien que des animaux de taille exceptionnelle pesant plus de 290 kg aient été enregistrés. Les femelles sont beaucoup plus petites que les mâles, pesant en moyenne 70 kg.La couleur normale est le noir avec un museau brunâtre et souvent une tache blanche sous la gorge ou sur la poitrine. Bien que le noir soit la couleur la plus courante, il existe d’autres phases de couleur, comme le brun, le brun foncé, le blond, le cannelle et le bleu-noir. Il existe également des ours albinos (à la fourrure blanche, aux yeux et au nez rouges), mais ils sont rares. Une population unique d’ours noirs non albinos en phase blanche se trouve sur les îles Kermode, au large de la côte Pacifique, en Colombie britannique. Les phases de couleur plus claire sont plus courantes dans l’ouest et dans les montagnes que dans l’est. Chacune de ces phases de couleur peut se produire dans une portée, mais généralement tous les oursons d’une portée sont de la même couleur que leur mère.

Marques de griffes de l’ours noir

Dans certaines régions, on a constaté que les ours marquaient intensivement les arbres avec leurs griffes et leurs dents. La signification exacte de ce comportement fait encore l’objet d’un débat au sein de la communauté scientifique, car le marquage des arbres n’est pas couramment observé dans toutes les populations d’ours. Certains biologistes pensent néanmoins que les arbres griffés et marqués à plusieurs reprises par les ours servent de forme de communication. Les mâles adultes utilisent le plus souvent ces arbres, sans doute pour signaler leur présence à des partenaires ou à des rivaux potentiels. La plupart des marquages ont lieu pendant la saison de reproduction, à la fin du printemps ou au début de l’été.Bien que rarement entendu, l’ours noir émet plusieurs cris distincts. Il s’agit de grognements, de gémissements, de claquements de mâchoires et de grognements forts de toutes sortes. Ces sons sont généralement émis lorsque l’ours a peur ou se sent menacé. Une femelle avec des oursons peut les avertir d’un danger par un woof-woof sonore et les appeler par un gémissement ou un gémissement. Le cri d’un jeune ourson en difficulté est semblable aux pleurs d’un bébé humain.source: Canadian wildlife ferderation

1 Item

Casts

Michel Therrien

Michel Therrien

Michel Therrien a grandi dans un environnement entouré de guides de chasse, de pêche et de trappe. Avec les années, suivre les traces de différents guides expérimentés lui a permis de développer sa passion et une expertise reconnue.
1 Item

Crews

Chasse Québec

Chasse Québec est une équipe de guides de chasse, d’armuriers, de tireurs, d’experts animaliers et d’artisans en tout genre. En tant que chasseurs